La métamorphose du référencement naturel arrive

   Ce n’est pas un scoop, le référencement naturel est un univers en constante évolution. Ces dernières années Google Panda et Penguin ont fait beaucoup de bruit et de tort à certains, sans même épargner des acteurs bien connus du Web. Si ces mises à jour de l’algorithme Google ont bouleversées le monde du SEO à tout jamais, il parait légitime de se demander ce que l’avenir nous réserve et ça risque d’être mouvementé Wink !

Un peu d’histoire :

Au début,Début de Google travailler son référencement naturel pouvait consister à truffer son site de mots clés quitte à les cacher en écrivant en blanc sur un fond blanc, puis d’autres techniques plus ou moins sophistiquées et avouables sont apparues avec par exemple les pages satellites, le cloacking ou la recherche coûte que coûte de backlinks, qu’importe la qualité des liens pourvu qu’ils soient nombreux. Bref, ces techniques d’optimisation ont souvent tendances à jouer sur les faiblesses de l’algorithme de Google pour tenter de gagner des positions. Au fil du temps, pour distancer ses concurrents et stopper les pratiques abusives, Google a amélioré son algorithme rendant certaines techniques d’optimisation dangereuses voire inefficaces et en faisant naître de nouvelles.

La qualité comme maître-mot.Qualité Google

A bien des niveaux Google a souvent prôné la qualité pour optimiser le référencement des sites (liens, contenus, structure…). La qualité, c’est aussi ce qui à fait le succès du  moteur de recherche de la firme, son objectif premier étant de présenter des résultats ultra cohérents apportant la bonne réponse à la requête de l’internaute. Et il faut bien avouer que le moteur de recherche s’en sort plutôt bien : on peut presque tout demander à Google, nous sommes quasiment certains d’avoir la réponse ou au moins un élément de réponse.

Jusqu’à présent, pour organiser ses résultats, Google se basait essentiellement sur des informations qu’il retirait des sites Internet eux-mêmes et sur la manière dont ils étaient liés entre eux. L’algorithme est le seul (théoriquement) à pouvoir déterminer le classement d’une page. Le facteur humain n’interfère pas directement dans la définition des positions, pourtant ce même facteur humain prendra très certainement une importance grandissante dans l’établissement des positions dans les mois et les années à venir.

Les réseaux sociaux au service du SEO :

Certaines études montrent que les réseaux sociaux ont une influence sur le référencement naturel. La question du moment est de savoir si le réseau social de Google, à savoir Google+ permet ou permettra d’optimiser son référencement. Pour le moment, Google et un certain Matt Cutts semblent affirmer que non, Google+ n’a pas d’influence sur le SEO ! Une position qui est loin de faire l’unanimité auprès de nombreux référenceurs.  Effectivement, si pour le moment rien ne démontre clairement l’impact de Google+ sur le référencement naturel, une simple mise à jour de l’algorithme pourrait inverser la donne !

Réseaux sociaux et seo

Et si l’homme classé les résultats ?

En quelques années, les interactions entre les sites Internet et les réseaux sociaux se sont multipliées, on retrouve un peu partout sur la toile des boutons nous incitant à partager, à liker, à twitter, à commenter… Le tout en utilisant directement ses identifiants Facebook, Twitter, Google+…

Mais finalement si un internaute interagit avec un site ou une de ses pages, n’est-ce pas là une marque d’intérêt ? Google aura beau travailler son algorithme pour que celui-ci offre toujours plus de réponses qualitatives, c’est finalement l’internaute qui juge de la qualité de la réponse offerte par Google : comment ne pas le prendre en considération !

Le Page Rank poussé vers la sortie par l’Author Rank :

Il n’y a encore pas si longtemps le PageRank était au cœur du SEO, beaucoup se lançant dans la chasse au meilleur PageRank en créant un grand nombre de liens vers une même page, ou allant jusqu’à vendre/acheter des liens provenant de pages à fort PageRank. Logiquement ce procédé a fini par montrer ses limites et Google conseille aujourd’hui  de désavouer les liens de mauvaise qualité et offre même un outil pour le faire.

Author Rank is kingL’arrivée de Google+ a fait naître l’AuthorShip, celui-ci permet d’attribuer le  contenu d’une page à une personne identifiée via son profil Google+. Par ce procédé, Google souhaite mettre un terme à l’Internet anonyme (allant jusqu’à demander des photos de profil de qualité qui permettent d’identifier clairement la personne). Si on pousse le raisonnement un peu plus loin, à terme Google va pouvoir établir un profil très précis de chacun de nous (si tant est qu’il ne puisse pas déjà le faire, mais c’est un moyen d’officialiser la démarche) : qui vous êtes, qu’est-ce que vous faites, quels sont vos centres d’intérêt, pourquoi êtes-vous connu et reconnu, avec qui interagissez-vous… Une fois rassemblées, ces données (ou certaines d’entre-elles) formeront l’Author Rank.

Si auparavant et encore aujourd’hui, l’optimisation SEO pouvait consister à obtenir un grand nombre de backlinks et si possible des backlinks de qualité, demain il s’agira très certainement d’obtenir un grand nombre de partages et/ou d’interactions sur une page et si possible via des personnes reconnues (ayant un fort Author Rank).

Pourquoi Google n’admet-il pas l’importance de Google+ pour le SEO ?

Tout simplement parce que la firme souhaite garder le contrôle sur le développement de son réseau social. Si Google venait à faire une telle annonce, de très nombreuses entreprises se lanceraient à corps perdu sur Google+ au nom du SEO et sans autre stratégie que celle de faire du buzz pour obtenir un maximum d’interaction. Le réseau deviendrait un bazar géant au risque d’entraîner le désintérêt des internautes ou d’être assimilé à un réseau social parmi d’autres et de ne pas devenir LE réseau social. De plus, la course au buzz et à l’Author Rank provoquerait très probablement l’arrivée massive de faux comptes déjà très largement répandus sur Facebook et sur Twitter, ce qui n’est pas souhaitable pour Google s’il veut un jour monétiser l’audience de son réseau…

Tout comme Google+ s’impose doucement mais sûrement auprès des internautes, l’impact de Google+ sur le référencement naturel se fera de manière très progressive. La preuve aujourd’hui même avec l’intégration des recherches comportant des hashtags au sein du moteur et dont les résultats font la part belle à Google+ Surprised

Alors prêt à prendre le virage ?

Google Race

Pas de panique, comme nous venons de voir ce virage va s’aborder en douceur et non pas à 180 km/h, mais tout de même mieux vaut ne pas rater le départ ! En effet, si actuellement rien ne prouve que l’Author Rank ou Google+ ont un impact sur le SEO, demain cela risque fort de sonner comme une évidence. En associant les réseaux sociaux et notamment Google+ au SEO, l’humain par ses actions prétendument naturelles (relations, commentaire, like, partage…) arrive au cœur de l’algorithme de Google : n’est-ce pas là un virage majeur de l’histoire du référencement naturel ?




[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Commentaires Google+

You must be logged in to post a comment.