Mais où va donc Google+ ?

Malgré les annonces chocs de nombreux médias il y a quelques mois, Google+ semble avoir survécu au départ de son patron Vic Gundotra puisque le réseau social est toujours bien vivant aujourd’hui. Cependant, il faut bien reconnaître qu’il y a un avant et un après Vic Gundotra. En effet, depuis son départ, Google annonce régulièrement des modifications plus ou moins profondes de son réseau social et de ses conditions d’utilisation : tant de changements ça mérite bien une petite enquête afin de déterminer où va ce sacré G+ ?

L’acceptation des pseudonymes :

Avec G+, Google rêvait de bâtir un Web plus humain et moins anonyme, un des objectifs étant de créer des connexions relations entre des personnes réelles et non entre des internautes lambda se cachant derrière un, voire plusieurs pseudonymes. Pour ce faire, Google demandait aux membres de G+ d’utiliser leurs vrais noms ainsi qu’une vraie photo d’eux avec en carotte le légendaire Authorrank !

Puis en juillet dernier, Google créa laqui-etes-vous surprise en annonçant que son réseau social acceptait désormais les pseudonymes, l’idée étant d’accélérer le développement de G+ en supprimant ce frein important à l’inscription. Loin d’être anodine, cette nouvelle représente un changement de position majeur pour G+. La suite de la tragédie semblait écrite et Google annonça la fin de l’Authorship dès le mois d’août, avant de revenir sur son annonce quelques jours plus tard pour amoindrir ses propos… Un manque de clarté évident qui démontre bien que Google tâtonne en cherchant à trouver la meilleure stratégie pour faire cohabiter « comptes réels » et « pseudo-comptes », d’autant que Google tout comme les « auteurs du Web » semblent s’être attachés au principe de l’Authorship.

Your business is My Business

Quelle différence entre un profil et une page Google+ ? Vaste question, surtout lorsque l’on voit le nombre de pages Facebook professionnelles qui ont encore des amis ;) ! Pour clarifier cela, Google vous invite désormais à gérer votre page Google+ via l’espace Google My Business : un nom bien plus évocateur qui vous fait comprendre de suite que gérer la présence et la visibilité de votre entreprise sur la toile c’est du sérieux ! Par ailleurs, ne cherchez plus à géolocaliser votre entreprise via Google Adresses, c’est une nouvelle fois au sein de Google My Business que tout se passe.

Google My Business

Et au cas où cela ne serait pas suffisant sachez aussi que les extensions de lieux que propose AdWords ne pourront désormais être intégrées que par l’intermédiaire d’une page Google My Business

Enfin, notons que pour nous faciliter la vie, Google a aussi simplifié la validation de l’adresse des entreprises locales : étape qui pouvait parfois s’avérer assez fastidieuse.

Tout ceci pour dire que l’on a presque l’impression que Google fait tout pour amener les entreprises sur G+, mais bon ce n’est qu’une impression

Google+ passe la seconde…

En trois ans d’existence G+ a essayé de charmer les entreprises et les particuliers en mettant en avant ses atouts, voire en forçant « un peu » la main des internautes (intégration des commentaires G+ dans Youtube notamment). Aujourd’hui, G+ c’est environ 300 millions d’utilisateurs à travers le monde et un temps moyen par utilisateur d’environ 7 min par mois : il est évident que ces chiffres ne sont pas suffisant pour rassasier le géant qui semble vouloir passer à la vitesse supérieure et surtout monétiser !

Or, Google n’est que trop bien placé pour savoir que la visibilité est le nerf de la guerre pour les entreprises (sans quoi la publicité AdWords ne lui rapporteraient pas autant ;)) et comme nous venons de le voir, il sera de plus en plus difficile pour une entreprise en quête de visibilité de ne pas passer par la case Google+. Là où cela devient particulièrement intéressant pour Google c’est que ce marché ne se limite pas aux pures players et qu’il vise aussi attirer dans ses filets de nombreuses entreprises locales qui jusqu’à présent n’avaient pas ou peu de présence en ligne.

Puis, la magie de la loi de l’offre et de la demande aidant, les entreprises finiront par se battre pour être plus visible que leurs concurrents sur la toiles, le pauvre Google sera alors obligé de faire des tris et quelque chose me dit que cela passera par la case portefeuille : AdWords Express.

Et les internautes dans tout ça ?

Du côté des particuliers, Google+ continue son petit bonhomme de chemin et il est probable qu’il garde le cap avec espérons-le une stratégie de développement moins agressive, mais visant plutôt à proposer des petits plus à ceux qui utilisent ses services via Google+. Quoiqu’il en soit, Google continue d’apporter régulièrement de nouvelles fonctionnalités à son réseau social, une nouvelle preuve que G+ ne devrait pas mourir prochainement.

Par ailleurs, le fait que les entreprises seront indiscutablement de plus en plus nombreuses sur G+ aura aussi pour effet d’attirer naturellement les internautes à rejoindre le réseau social, ne serait-ce que pour laisser un avis sur le restaurant où ils viennent de dîner : n’est-ce pas ce que l’on appelle faire d’une pierre deux coups ? Il ne manquerait plus que les entreprises fassent elles-mêmes la publicité de G+ !

Google retourne à son premier amour !

Finalement, il semble qu’avec cette nouvelle stratégie Google reviennent à son métier de base à savoir organiser les résultats pour satisfaire au mieux les attentes et les demandes des internautes et des entreprises. A tel point qu’aujourd’hui, on pourrait presque croire que créer une page Google+ s’apparente à une action SEO !

Par ailleurs, G+ permet aussi à Google de mettre l’accent sur le local (il parait que c’est un secteur d’avenir) où il est probable qu’il puisse prendre les devants sur un certain Facebook qui lui se doit de trouver de petits stratagèmes pour rester dans la course, tandis que Google peut lui s’appuyer sur son armée de services (Google Map, Google View, Android, Waze…) pour se développer sur ce marché.

Et vous comment voyez-vous l’avenir de G+ ? Que pensez-vous de sa stratégie de développement ? Dites-nous tout, on ne dira rien à Google 😀 !









[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Commentaires Google+

4 commentaires

  1. […] Toujours bien vivant malgré tout ce que l'on peut entendre, Google+ continue de son petit bonhomme de chemin, mais sait-on seulement où il va ? Quelques éléments de réponse.Cyrille Baudemont, 16/09/2014  […]

  2. […] Toujours bien vivant malgré tout ce que l'on peut entendre, Google+ continue de son petit bonhomme de chemin, mais sait-on seulement où il va ? Quelques éléments de réponse.  […]

  3. […] Toujours bien vivant malgré tout ce que l'on peut entendre, Google+ continue de son petit bonhomme de chemin, mais sait-on seulement où il va ? Quelques éléments de réponse.  […]

  4. […] Toujours bien vivant malgré tout ce que l'on peut entendre, Google+ continue de son petit bonhomme de chemin, mais sait-on seulement où il va ? Quelques éléments de réponse.  […]

You must be logged in to post a comment.